En cas de doute, contacter la faculté concernée  Abonné

Par
Publié le 31/03/2016

Si la confiance règne dans la profession, où la plupart des confrères se connaissent à l’échelle régionale, l’employeur doit rester vigilant lors de l’embauche. En cas de doute sur l’authenticité du diplôme présenté, il peut prendre contact avec la scolarité de la faculté concernée. Un défaut de diplôme, nécessaire à tout exercice d’une profession réglementée, peut constituer une cause réelle et sérieuse de licenciement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte