Trafic de médicaments à Marseille

Deux ans fermes pour le cerveau du gang  Abonné

Publié le 04/05/2015

COMME l’avait requis le procureur, une condamnation à deux ans fermes d’emprisonnement, assortie d’une interdiction de vendre des produits à des sportifs pendant trois ans, a été prononcée par le tribunal de grande instance de Marseille à l’encontre de Amir Lacheheb, considéré comme le patron de l’antenne marseillaise d’un réseau international de trafic de médicaments (« le Quotidien des pharmaciens » du 13 avril 2015).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte