Chambres de discipline

Composition anticonstitutionnelle  Abonné

Par
Didier Doukhan -
Publié le 26/03/2015

SAISI par le Conseil d’État d’une question prioritaire de constitutionnalité (QPC), le Conseil constitutionnel vient de rendre sa décision. Les deux représentants de l’État ne sont plus les bienvenus lors des séances disciplinaires organisées par l’Ordre des pharmaciens. Plus exactement, leur présence a été jugée anticonstitutionnelle. Cette décision fait suite à la QPC posée le 5 janvier 2015 par une pharmacienne interdite d’exercice par la chambre disciplinaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte