Une fermeture programmée

Un millier de manifestants défilent contre le centre de formation Pessoa  Abonné

Publié le 21/03/2013
Un millier de professionnels de santé (dentistes, sages-femmes, pharmaciens et étudiants) ont protesté, vendredi dernier, à La Garde, près de Toulon (Var), pour réclamer la fermeture de l’antenne française du centre universitaire portugais Fernando-Pessoa, ouvert depuis novembre.
Les étudiants se mobilisent contre la faculté privée portugaise

Les étudiants se mobilisent contre la faculté privée portugaise
Crédit photo : AFP

PLUS DE 1 500 personnes selon les organisateurs, 850 selon la police, ont défilé entre l’hôtel de ville de La Garde, dans le Var, et le centre Pessoa, à l’appel des syndicats de chirurgiens-dentistes, de sages-femmes et de pharmaciens. « Chirurgiens dentistes en colère », « non à la sélection par l’argent », « notre diplôme n’est pas à vendre » ou encore « payer, c’est tricher », pouvait-on lire sur les banderoles. Depuis plusieurs semaines, la colère monte parmi les professionnels de santé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte