Conférence des doyens de facultés de pharmacie francophone

Tendre vers l’excellence, au Nord comme au Sud  Abonné

Publié le 14/06/2011
L’indispensable adaptation de la formation des pharmaciens dans le monde et l’évolution des rapports Nord-Sud ont été au centre des travaux de la 10e Conférence des doyens de facultés de pharmacie francophone qui s’est tenue à Lyon (voir nos précédentes éditions). Outre la pharmacie, l’enseignement des mathématiques montre que, à terme, les pays en développement pourraient rattraper leur retard.

« IL FAUT plus de vingt millions de dollars, nous les avons presque, nous y arriverons. » Star mondiale des mathématiques, médaille Fields l’an dernier (l’équivalent du Nobel pour les maths), Cédric Villani, professeur à l’École normale supérieure de Lyon et directeur à Paris de l’institut Henri-Poincaré, a été l’hôte d’honneur de la 10e conférence des doyens de facultés de pharmacie francophones (CIDPHARMEF).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte