Les adjoints au quotidien

S’investir dans l’ETP  Abonné

Publié le 21/05/2013
Au même titre que les titulaires, les pharmaciens adjoints sont incités à s’investir dans des programmes d’éducation thérapeutique du patient (ETP). Mais cette activité ne s’improvise pas. La formation est la première clé ouvrant à cette activité très encadrée, dont les programmes devront être validés par les ARS.
La formation est la première clé ouvrant à cette activité très encadrée

La formation est la première clé ouvrant à cette activité très encadrée
Crédit photo : S TOUBON

COMME le rappelle le CESPHARM, « l’éducation à la santé est une obligation déontologique pour le pharmacien, comme le précise l’article R. 4 235-2 du Code de la santé publique : le pharmacien doit contribuer à l’information et à l’éducation du public en matière sanitaire et sociale ». Il semble aujourd’hui évident que le patient a un rôle primordial dans le suivi de son traitement et que cela passe par la compréhension de sa maladie et les mécanismes de ses médicaments.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte