Jérôme Parésys-Barbier

Président de la section D de l’Ordre des pharmaciens  Abonné

Publié le 14/05/2012
Jérôme Parésys-Barbier

Jérôme Parésys-Barbier
Crédit photo : dr

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- La formation continue est obligatoire. Même si la profession se forme plutôt bien tout au long de son activité, le DPC, qui arrive en 2013, risque de déstabiliser les uns et les autres. Comment l’Ordre va-t-il intervenir ?

JÉRÔME PARÉSYS-BARBIER.- La prise en charge des formations n’est pas du ressort de l’Ordre, cela se fait entre partenaires sociaux, avec les représentants des adjoints au niveau syndical. L’Ordre ne peut qu’inciter les pharmaciens à se former.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte