Rémunération, réseau, formation continue

L’officine dans la loi de santé  Abonné

Publié le 07/12/2015
Les députés ont adopté en deuxième lecture le projet de loi de modernisation de la santé. Le tollé provoqué par la généralisation du tiers payant chez les médecins et l’instauration d’un paquet neutre pour les cigarettes ont évincé la plupart des autres mesures prévues par le texte. Notamment celles concernant la pharmacie.

L’Assemblée nationale a approuvé la semaine dernière le projet de loi de modernisation de la santé en deuxième lecture : 296 voix pour, 243 contre et 16 abstentions. Mais l’examen de ce texte défendu par la ministre de la Santé, Marisol Touraine, n’est pas pour autant terminé. Les sénateurs doivent à leur tour se pencher une nouvelle fois sur le projet de loi à partir du 14 décembre, avant que les députés se prononcent définitivement sur ce texte. Ce dernier passage devant l’Assemblée nationale est programmé pour la troisième semaine de décembre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte