Étudiants

L’inquiétude persiste  Abonné

Publié le 19/07/2010

LA REFORME des études de santé inquiète toujours, à quelques semaines de la rentrée universitaire qui verra sa mise en application. Les représentants des étudiants concernés par la première année commune en santé, dite L1 Santé (médecine, pharmacie, dentaire, maïeutique), ont été reçus il y a quelques jours au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. D’importants problèmes logistiques subsistent, selon les associations étudiantes. Elles doutent également que les objectifs fixés par la loi soient atteints.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte