Rapport du Défenseur des droits

Les patients précaires discriminés par des soignants  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 13/04/2017
Les patients en situation de précarité font l’objet d’une prise en charge différenciée de la part des médecins et des dentistes. Une étude sur les attitudes et pratiques des professionnels de santé, menée à la demande du Fonds CMU et du Défenseur des droits, pointe les préjugés associés à la grande pauvreté.
ooo

ooo
Crédit photo : phanie

Pour les chercheurs de l’université de Paris XIII chargés de l’étude, c’est en fait « la construction de catégories de patients » qui favorise la différenciation de la prise en charge, qui peut elle-même prendre des formes multiples, dissimulées ou évidentes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte