Maroc

Les facs boycottent les examens  Abonné

Publié le 13/06/2019

Au Maroc, le conflit qui oppose les étudiants en santé et leurs ministres de tutelle s'envenime. Après neuf semaines de boycott des cours, les étudiants des sept facultés de médecine et de pharmacie ont décidé de ne pas se présenter le 10 juin à la première journée des épreuves de fin d'année. La veille, le ministère de l’Éducation nationale et le ministère de la Santé avaient pourtant tenté de calmer la colère des étudiants en rappelant qu'un consensus a été trouvé pour 14 des 16 revendications exprimées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte