Université privée Fernando Pessoa

Les étudiants dénoncent une supercherie  Abonné

Par
Anne-Gaëlle Moulun -
Publié le 10/06/2014
Les étudiants se mobilisent contre l’université portugaise

Les étudiants se mobilisent contre l’université portugaise
Crédit photo : AFP

L’ASSOCIATION nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF) appelle à cesser la « supercherie » de l’université privée portugaise Fernando Pessoa. Dans un communiqué, l’ANPEF, associée aux associations d’étudiants en orthophonie (FNEO) et en chirurgie dentaire (UNECD), annonce avoir pris connaissance de l’annulation de la convention entre le Centre libre d’enseignement supérieur international (CLESI) (nouveau nom de l’université Fernando Pessoa française) et l’université portugaise Fernando Pessoa de Porto.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte