Un entretien avec le nouveau président de l’ANEPF

« Les étudiants affirment leur volonté d’assumer les nouvelles missions »  Abonné

Publié le 05/12/2013
Victorien Brion, étudiant en 5e année de pharmacie à Strasbourg, est le nouveau président de l’Association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF). Il détaille pour « le Quotidien » les projets de l’association pour l’année à venir et commente les évolutions de la profession.
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- L’ANEPF vient de publier un bilan de la réforme des études de pharmacie. Quels sont les principaux enseignements de cette enquête ?

VICTORIEN BRION.- Le bilan est malheureusement celui que nous attendions. Il met en évidence un choix par défaut de la filière pharmacie depuis la mise en place de la première année commune des études de santé (PACES). De nombreux étudiants ne sont pas au courant des débouchés qu’offre la pharmacie, en dehors de l’officine et ne la choisissent pas en priorité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte