Les autres mesures votées  Abonné

Publié le 20/04/2015

• La lutte contre les ruptures de stock renforcée

Les laboratoires pharmaceutiques devront pallier toute difficulté d’approvisionnement en médicaments et permettre, en cas de rupture de stock, la mise à disposition des informations aux pharmaciens d’officine. Pour répondre à une rupture d’un médicament d’intérêt thérapeutique majeur, les officines seront autorisées à dispenser au détail des spécialités disposant d’une autorisation d’importation délivrée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte