Enquête auprès des jeunes ou futurs confrères

Ce que veulent les pharmaciens de demain  Abonné

Publié le 16/10/2014

Au terme d’une enquête de trois mois auprès des jeunes et futurs pharmaciens et de plusieurs réunions en région, l’Opération Jeunes, portée par l’instance ordinale et les associations d’étudiants, apporte un éclairage sur la pharmacie de demain. Il en ressort une vingtaine de recommandations qui deviennent l’une des feuilles de route de l’Ordre.

Un choix de profession mûrement réfléchi

Un choix de profession mûrement réfléchi
Crédit photo : S. TOUBON

ON NE DEVIENT PAS pharmacien par hasard. S’il fut une époque où le métier semblait naturellement se transmettre des parents aux enfants, celle-ci est révolue. L’enquête, menée pendant trois mois auprès de l’ensemble des étudiants en pharmacie de 6e année (4 500) et des pharmaciens de moins de 35 ans inscrits à l’Ordre (14 000), livre en effet des données inédites. Aujourd’hui, seulement 22 % des étudiants interrogés et 26 % des pharmaciens en poste de moins de 35 ans indiquent avoir un pharmacien dans leur famille.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte