À la Une

Déconfinement : le jour d'après à l'officine

Par
Publié le 05/05/2020
Face à la situation exceptionnelle, les pharmaciens ont su s’adapter très rapidement. Alors que se prépare la levée progressive du confinement au 11 mai, que va-t-il rester de cette organisation hors normes, que ce soit dans l’agencement des officines, dans la pratique officinale, dans les nouvelles missions confiées en cette période pandémique et dans l’explosion des échanges sans contact ? Une chose est sûre : le jour d’après n’est pas un retour à la vie d’avant.
La mise en place du « zéro contact » introduit pendant le confinement se poursuivra sans doute après le déconfinement.

La mise en place du « zéro contact » introduit pendant le confinement se poursuivra sans doute après le déconfinement.
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Parce que l’épidémie ne sera pas terrassée au 11 mai et qu’aucun traitement ou vaccin n’apporte actuellement la solution tant attendue, les gestes barrières et la distanciation sociale deviennent la norme.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)