Protoxyde d'azote

Une proposition de loi pour protéger les mineurs  Abonné

Par
Pascal MARIE -
Publié le 12/12/2019

Une proposition de loi visant à interdire la vente de protoxyde d'azote aux mineurs a été adoptée par la Commission des affaires sociales du Sénat le 5 décembre. Les sénateurs veulent aussi contraindre les fabricants à indiquer la dangerosité du produit sur l'emballage et pénaliser l'incitation aux mineurs à faire un usage détourné d'un produit de consommation courante dans le but d'obtenir des effets psychoactifs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte