À la Une

Un avis qui n'a pas super marché !  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 08/04/2019
Très attendu, le nouvel avis de l’Autorité de la concurrence sur le secteur de la distribution du médicament, cinq ans après sa première enquête sur le sujet, ne bénéficie plus de l’effet de surprise. Exposées jeudi matin, ses conclusions présentent une ambivalence entre un désir de libéralisation intact et l’assurance de toute la considération portée au métier de pharmacien. Mais dès le lendemain, la ministre de la Santé a tenu à mettre le holà : pas question d'autoriser la vente de médicaments dans les supermarchés.
caddie

caddie
Crédit photo : Picasa

Dans les grandes lignes, les conclusions sont bien celles auxquelles la profession s’attendait de la part de l’Autorité de la concurrence. Mais, prévient sa présidente Isabelle de Silva, « on ne s’est pas contenté de répéter ce que nous avions dit en 2013 », citant à la fois l’ampleur du travail réalisé, la large palette de ses interlocuteurs sur ce dossier, les auditions de toutes les parties prenantes et une

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte