À la Une

L’Ordre veut soigner sa communication  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 04/07/2019
Maître mot du nouveau mandat que vient d’entamer Carine Wolf-Thal, présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens, le soin porté à communication semble le passage obligé d’une instance ordinale en quête de reconnaissance auprès de la profession.
ordre

ordre
Crédit photo : GARO/PHANIE

En acceptant de poursuivre sa mission en tant que présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens (CNOP), Carine Wolf-Thal, élue le 1er juillet, a bien conscience qu’elle doit relever un enjeu majeur : renforcer la cohésion et intensifier la communication entre les sept sections qui composent l’Ordre des pharmaciens et, au-delà, avec les quelque 74 115 pharmaciens inscrits*.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte