L’hypertrophie bénigne de la prostate Abonné

Publié le 23/01/2012

L’hypertrophie bénigne de la prostate est la tumeur bénigne la plus fréquente de l’homme. Elle est responsable de la grande majorité des troubles mictionnels de l’homme vieillissant. Le traitement, qui connaît des améliorations constantes, doit être adapté à chaque patient et faire l’objet d’un suivi régulier.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte