Amylose cardiaque

Les pharmacies d’officine ne peuvent plus délivrer Vyndaqel  Abonné

Par
Pascal MARIE -
Publié le 16/09/2019
Depuis un décret paru le 3 septembre, Vyndaqel ne peut plus être délivré par les pharmacies d'officine aux patients atteints d'amylose cardiaque. Officiellement entérinée, la recommandation temporaire d'utilisation (RTU) réserve désormais ce médicament au secteur hospitalier, pour la prise en charge de cette pathologie.

Attendu depuis des mois, l'arrêté modifiant les conditions d'accès à Vyndaqel (tafamidis), dans le cadre du traitement de l'amylose cardiaque à transthyrétine (ATTR), a finalement été publié au « Journal officiel » du 28 août. Paru dans la foulée, le 3 septembre, un décret entérine sa recommandation temporaire d'utilisation (RTU) pour une durée de 3 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte