Amylose cardiaque : l'arrêté de la discorde

Amylose cardiaque : l'arrêté de la discorde

Pascal MARIE
| 25.03.2019
  • coeur

Les patients atteints d'amylose cardiaque attendent toujours la publication d'un arrêté qui entérinera le remboursement du Vyndaqel, médicament qui permet de réduire la mortalité due à la maladie.

Pourquoi l'arrêté entérinant la prise en charge, à titre dérogatoire, du Vyndaqel n'a-t-il pas été publié au « Journal officiel » ? Cette question taraude les membres de l'Association française contre l'amylose, qui ont récemment adressé un courrier à Agnès Buzyn pour...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
signature

Androcur : attestation annuelle obligatoire pour toute délivrance

Face au risque de méningiome multiplié par sept chez les utilisateurs d'Androcur (acétate de cyprotérone) ou ses génériques, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) multiplie les mesures pour... Commenter

Partenaires