Les mots du conseil  Abonné

Par
Céline Longeard -
Publié le 23/01/2020

Selon l’OMS en 2003, “Il se pourrait que l’amélioration de l’observance donne de meilleurs résultats sanitaires que l’avènement de nouvelles technologies.” Il appartient donc au pharmacien d’essayer d’améliorer cette observance en participant aux campagnes de sensibilisation, aux programmes d’éducation thérapeutique et en fournissant des conseils adaptés.

Cibler les personnes à risque

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte