Crise économique des grossistes

L'appel au secours des pharmacies rurales  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 02/07/2018
L'Association de pharmacie rurale (APR) se joint à la Chambre syndicale de répartition pharmaceutique (CSRP) pour alerter de la situation économique des grossistes, dont la marge est encadrée par l'État et les résultats en chute libre. Sans mesure rectificative, l'APR craint qu'ils ne soient plus en mesure de répondre à leurs obligations de service public et que les officines rurales soient les premières à en souffrir.
paysage

paysage
Crédit photo : phanie

Étrange alliance que celle de la CSRP et de l'APR face aux difficultés rencontrées par les grossistes-répartiteurs. Pour Albin Dumas, président de l'APR, c'est une évidence.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte