À la Une

Ces mineurs pilleurs d'officine  Abonné

Par
Publié le 05/09/2019
Cet été 2019 aura été marqué par la nette recrudescence des cambriolages de pharmacies, notamment en région parisienne. Cette augmentation brutale des attaques semble liée à l'émergence d'un nouveau type de criminalité opérée par des mineurs isolés à la solde de caïds. Pourquoi les officines en font-elles particulièrement les frais ? Comment mettre un terme à cette série noire ? Témoignages et suggestions.

Les officines de la région parisienne, mais aussi de nombreuses autres dans l'Hexagone, ont connu un été particulièrement chaud, et pas uniquement à cause des températures caniculaires observées. Pas moins de douze cambriolages, dont huit entre le 19 et le 25 août, ont été enregistrés en Ile-de-France au cours du mois passé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte