Précurseurs d'explosifs : la tenue d'un registre devient obligatoire

Précurseurs d'explosifs : la tenue d'un registre devient obligatoire

Charlotte Demarti
| 05.10.2017
  • Stupéfiant

Désormais, les officinaux doivent tenir un registre papier concernant la vente de produits précurseurs d’explosifs, essentiellement le peroxyde d’hydrogène.

« Depuis le 1er septembre 2017, les pharmaciens d’officine doivent tenir un registre papier (coté et paraphé par le commissaire de police ou le commandant de brigade de gendarmerie) ou enregistrer des éléments d’identification, pour toute vente au consommateur de produits précurseurs d’explosifs », informe l’Ordre...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Olivier Véran

Olivier Véran veut relancer la production de médicaments en Europe

Hier au Sénat, le nouveau ministre de la Santé, Olivier Véran, s'est montré rassurant quant au risque sur l'approvisionnement en médicaments du fait de l'épidémie de coronavirus qui paralyse l'industrie chinoise. Il prône... 1

Partenaires