Campagne de communication du LEEM - La maladie ne dort jamais, nous non plus

Campagne de communication du LEEMLa maladie ne dort jamais, nous non plus

Mélanie Maziere
| 28.09.2017

Le syndicat des entreprises du médicament lance une campagne grand public sur les traitements en cours de développement. À la fois présente à la télévision, dans la presse, le métro parisien et sur Internet, cette communication répond à un récent sondage dans lequel les Français réclament davantage d’informations sur les avancées de la recherche médicale.

  • Affiche LEEM Sans Répit Cancer

Le slogan ? La maladie ne dort jamais, nous non plus. Le hashtag ? #SansRépit. Le but ? Témoigner de l’engagement des entreprises du médicament et de tous leurs collaborateurs dans la lutte contre la maladie. Selon une étude du cabinet BVA menée début septembre auprès de 1 000 Français, 87 % d’entre eux reconnaissent un rôle essentiel aux laboratoires dans la découverte de nouveaux médicaments mais 80 % se disent mal informés sur le sujet et 95 % réclament davantage de...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 5

Partenaires