Désert médical dans l'Aisne - Une commune gagne un député, mais perd son médecin

Désert médical dans l'AisneUne commune gagne un député, mais perd son médecin

Jacques Gravend
| 25.09.2017

Le nouveau député de la 4e circonscription de l'Aisne était le médecin de sa commune. C'est désormais un désert médical, menaçant la survie de la pharmacie et du cabinet infirmier.

  • Aisne

Le nouveau député La République en marche de la 4e circonscription de l'Aisne n'aura pas mis quatre mois pour fâcher une bonne partie de ses électeurs, dont ceux de sa propre ville, Cuffies. Marc Delatte, quoi qu'il en ait, a bel et bien fait de sa commune un désert médical, la première ville universitaire en France sans médecin. Laurence Levaux, pharmacienne à Cuffies annonce « 15 % d'actes en moins en quatre mois », et une pétition avait déjà réuni neuf cents signatures mi...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
besset

« Continuez à substituer, même en cas d'égalité des prix ! »

Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), appelle les confrères à continuer la substitution, même en cas d'alignement des prix du princeps sur les génériques, « pour la survie de... 7

Partenaires