Des généralistes contre la mention « non substituable »

Des généralistes contre la mention « non substituable »

Jacques Gravier
| 18.09.2017
  • NS

Le syndicat de médecins généralistes MG France demande aux pouvoirs publics de faire disparaître la mention « non substituable », qui reporte sur le prescripteur la responsabilité de ce choix.

C'est une première dans le long conflit opposant les pharmaciens aux médecins qui utilisent la mention NS pour empêcher la substitution d'un médicament princeps par un générique. Le syndicat MG France a entendu la récente déclaration de la ministre de la...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 16 Commentaires
 
Hélène T Pharmacien 30.09.2017 à 10h28

et puis c'est long et fastidieux de faire plaisir à tout le monde. Pas de mention pas de tiers -payant IMPENSABLE

Répondre
 
FRANÇOISE L Pharmacien 26.09.2017 à 12h51

Mais le problème ne réside pas dans l'absence de " choix" du patient , ne soyons pas hypocrites , le patient ne veut tout simplement pas avancer les frais !

Répondre
 
OLIVIER N Pharmacien 19.09.2017 à 12h54

Bla bla bla bla............

Répondre
 
William F Pharmacien 18.09.2017 à 20h44

Un patient n'est pas un spécialiste du médicament , pour moi comme toujours nous sommes sur un faux débat , le Medecin doit abandonner le non substituable car
Le patient peut demander les princeps Lire la suite

Répondre
 
Laure B Autre Professionnel Santé 18.09.2017 à 20h28

Vraiment c'est du grand n'importe quoi ! Mais on est des pions ...on ne pense pas à nous .... le comptoir est très difficile à gérer ! Enfin bref .... je me demande vraiment ds qu'elle société Lire la suite

Répondre
 
Esculape Médecin ou Interne 19.09.2017 à 14h03

C'est avec difficulté que je lis "j'en ai marre de ce boulot"!
Madame sachez que vous devriez renforcer votre "connaissance robotique"§
Bientôt il fera le travail à votre place "le comptoir à Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires