34es Journées européennes du patrimoine - La faculté de pharmacie raconte l’histoire des poisons

34es Journées européennes du patrimoineLa faculté de pharmacie raconte l’histoire des poisons

Julie Chaizemartin
| 14.09.2017

Qu’est-ce qu’un poison ? Arme du crime ou remède ? C’est en proposant une visite sur ce thème aux contours fascinants que la faculté de pharmacie ouvrira la porte de ses secrets aux visiteurs le 16 septembre à l’occasion des Journées européennes du patrimoine.

  • JEP

Une belle occasion de découvrir les collections patrimoniales du musée de matière médicale François Tillequin, ainsi qu’une sélection d’ouvrages anciens et modernes issus de la Bibliothèque de pharmacie permettant de comprendre l’évolution scientifique de la notion de poison au cours de l’histoire. Vaste programme dont témoignent les nombreux traités et textes réglementaires qui ont, à chaque époque, tenté d’encadrer la distribution des substances toxiques.

À travers les 25 000...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires