Pharmacies en Pologne - Fin de la libéralisation

Pharmacies en PologneFin de la libéralisation

Marie Bonte
| 06.07.2017
  • Pharmacie Pologne

Après la Hongrie, la Roumanie et la Lettonie, c'est au tour de la Pologne d'interdire à des non-pharmaciens de se porter acquéreurs d’une officine. Après avoir libéralisé le marché, elle rend désormais le réseau officinal aux seuls diplômés, avec de nombreuses restrictions. Face aux dérives constatées, au manque de transparence sur l’identité des actionnaires, à l'intrusion de capitaux étrangers et aux distorsions géographiques provoquées par la mise en place...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
besset

« Continuez à substituer, même en cas d'égalité des prix ! »

Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), appelle les confrères à continuer la substitution, même en cas d'alignement des prix du princeps sur les génériques, « pour la survie de... 5

Partenaires