Arthrum : le déremboursement est suspendu

Arthrum : le déremboursement est suspendu

Charlotte Demarti
| 01.06.2017
  • Acide hyaluronique

Le déremboursement d’Arthrum, qui devait entrer en vigueur le 1er juin, est suspendu après un recours du laboratoire LCA devant le Conseil d’État.

D’après une ordonnance du 24 mai, le Conseil d’État a suspendu la radiation de l’Arthrum de la liste des produits remboursables. En attendant que les magistrats jugent sur le fond de l’affaire, Arthrum reste donc pris en charge au taux de 60 %.

Rappelons que selon un arrêté publié au « Journal officiel » du 28...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 2 Commentaires
 
Dr Gnon Pharmacien 01.06.2017 à 18h40

Péril faut voir ! Les officinaux qui ont du stock ( et pas d'amis pour faire une rétrocession occasionnelle , en prévenant les copains par mail du stock à écouler avant la date limite ) risquent Lire la suite

Répondre
 
Jérôme Pharmacien 01.06.2017 à 16h41

heureusement que les déremboursements ne mettent pas en péril nos officines.....
nos syndicats devraient embaucher les avocats de LCA pour négocier la nouvelle convention (au moins la cotisation Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires