Les agressions contre les officines de plus en plus violentes

Les agressions contre les officines de plus en plus violentes

Marie Bonte
| 16.05.2017
  • Braquage

Dans deux cas sur trois les agressions en pharmacie sont verbales. Cependant, les risques de violences physiques ou de vol à mains armées augmentent. Raisons supplémentaires, selon l’Ordre des pharmaciens de déclarer ces agressions en ligne sur le site dédié ouvert depuis le 1er janvier.

Incivilités, injures, menaces et même crachats, constituent plus de 65 % des agressions sur les titulaires et leurs équipes....

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
agnès buzyn rtl

Vente à l’unité : Agnès Buzyn souligne les difficultés techniques

Invitée du Grand Jury sur RTL, le 17 mars, la ministre de la Santé s’est déclarée favorable à la vente à l’unité pour les antibiotiques et tout autre traitement de courte durée, tout en soulignant les difficultés techniques... 10

Partenaires