À la Une - François Fillon : la dispensation à l'unité est un leurre

À la UneFrançois Fillon : la dispensation à l'unité est un leurre

Didier Doukhan
| 20.04.2017

Monopole de dispensation, réseau et indépendance financière, sur la défense des trois piliers de l'officine, les pharmaciens devraient pouvoir compter sur François Fillon. Mais au-delà, l'ancien Premier ministre veut aussi promouvoir l'évolution du métier vers les nouvelles missions. Si le candidat de la droite et du centre était élu, ce serait oui à la vaccination à l'officine, non à la dispensation à l'unité.

  • F. FILLON

Le Quotidien du pharmacien.- Quelle doit être, selon vous, la place du pharmacien dans le système de santé français ?

François Fillon.- Le pharmacien est un maillon indispensable du système de santé. Il est, avec le médecin généraliste, un acteur incontournable du processus de prise en charge des patients au plus près des territoires. Au-delà de la dispensation des médicaments, il a un rôle de conseil et d’orientation. Il demeure essentiel en matière de prévention et d’éducation...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rupture stock

Médicaments : le plan anti-rupture du LEEM

Le LEEM l'avait annoncé par la voix de son président Philippe Tcheng lors de ses vœux, c'est chose faite. Les industriels du médicament présentent leur plan d'actions en six points pour agir contre les pénuries de médicaments.... 4

Partenaires