Ventes de prescriptions par correspondance en Allemagne - Le statu quo s’éternise

Ventes de prescriptions par correspondance en AllemagneLe statu quo s’éternise

Denis Durand de Bousingen
| 18.04.2017

Alors que la perspective, réclamée par les pharmaciens, d’une interdiction des ventes de médicaments prescriptibles par correspondance se fait de plus en plus lointaine, certains experts estiment que, dans les faits, ces ventes seront bien moins désastreuses pour les pharmaciens qu’ils ne le craignent.

  • cour de justice européenne
  • cour européenne de jusrice

Membre du parti chrétien démocrate d’Angela Merkel, le ministre de la Santé Hermann Gröhe s’était engagé, dès cet automne, à faire interdire les ventes de prescriptions par correspondance en Allemagne, suite à l’arrêt de la Cour de Justice européenne qui a autorisé les remises sur ces dernières lorsqu’elles proviennent d’un pays étranger, en l’occurrence les Pays-Bas.

Pour contrer ces remises, perçues par les pharmaciens comme une grave menace sur leur propre activité, l’interdiction...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
LEEM

Les entreprises du médicament veulent renouer avec les pharmaciens

Le LEEM, organisation professionnelle des entreprises du médicament, s'est fixé l'objectif de revaloriser ses relations de travail avec les professionnels de santé, au premier rang desquels il cite les pharmaciens. Parmi les... Commenter

Partenaires