Le pharmacien pressenti pour réaliser des TROD VIH

Le pharmacien pressenti pour réaliser des TROD VIH

Charlotte Demarti
| 27.03.2017
  • TROD

Pour améliorer le dépistage du VIH, la Haute Autorité de santé préconise de faciliter l’accès à tous les outils de diagnostic, notamment aux autotests disponibles en pharmacie. Elle envisage que le pharmacien puisse également réaliser un TROD VIH à l’officine.

À l’occasion du Sidaction, qui a permis de collecter 4,07 millions d’euros, la Haute Autorité de santé (HAS) publie de nouvelles recommandations sur la stratégie de dépistage du VIH. « En France, près de 150 000...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 6 Commentaires
 
GERARD N Médecin ou Interne 27.03.2017 à 17h59

Je suis pharmacien biologiste réalisant beaucoup de sérologies VIH et je puis vous affirmer que ce n'est pas du tout une excellente idée mais un risque sanitaire important parce que les TRODS ne Lire la suite

Répondre
 
LAURIANNE M Pharmacien 28.03.2017 à 09h16

Le but est justement de toucher ceux qui ne vont pas faire le test au laboratoire

Répondre
 
GERARD N Médecin ou Interne 28.03.2017 à 17h37

C'est l'argument développé par le ministère de la santé et par les associations. La seule méthode pour avoir un dépistage sur toute la population serait de rendre obligatoire les examens de Lire la suite

Répondre
 
JEAN-GABRIEL P Pharmacien 27.03.2017 à 17h00

C'est une bonne idée qu'il faudrait mettre en place le plus vite possible...!

Répondre
 
JEAN-PHILIPPE T Pharmacien 27.03.2017 à 16h37

excellente idée! plutôt que de laisser le patient seul à son domicile face au résultat
le pharmacien a toute sa place sa place avec les associations dans la prévention de la transmission du VIH

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires