Avec un préjudice estimé à 2,2 millions d'euros - Une pharmacienne mise en examen pour escroquerie aggravée

Avec un préjudice estimé à 2,2 millions d'eurosUne pharmacienne mise en examen pour escroquerie aggravée

Anne-Gaëlle Moulun
| 17.10.2016

Une pharmacienne de Saint-Fons, dans le Rhône, a été mise en examen fin septembre pour « escroquerie aggravée ». Le préjudice s'élèverait à 2,2 millions d'euros, un record dans la région. La titulaire nie les faits et plaide des « erreurs de gestion ».

  • assurance

L'affaire a commencé à la suite d'un signalement de la Caisse primaire d'assurance maladie du Rhône. « Elle s'est aperçue que le chiffre d'affaires de l'officine augmentait de façon exponentielle et elle s'est dit qu'il y avait un souci », explique une source judiciaire. Installée depuis 2012 à Saint-Fons, près de Lyon, la titulaire avait en effet augmenté son chiffre d'affaires de 50 % en un an. Après enquête, de nombreuses irrégularités ont été relevées. La pharmacienne...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez 1 Commentaire

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires