Élection présidentielle - Le CNPS veut placer la santé au cœur de la campagne

Élection présidentielleLe CNPS veut placer la santé au cœur de la campagne

13.10.2016

Les libéraux de santé ont fait passer un grand oral aux représentants de certains candidats à l’élection présidentielle de 2017. L’occasion pour ces spécialistes des questions de santé de tracer les grandes lignes du programme de leurs candidats respectifs et de répondre aux interrogations de professionnels inquiets sur leur avenir.

  • photo

Fort d’un sondage qui a placé la santé au premier plan des préoccupations des Français (voir encadré), le Centre national des professions de santé (CNPS) vient de réunir celles et ceux qui, dans les coulisses, écrivent les programmes santé des candidats à l’élection présidentielle. D’un certain nombre du moins*, puisque ni le Front de gauche, ni le Front national n’avaient été conviés. Quant au Parti socialiste, il a préféré s’abstenir sous prétexte qu’il n’y avait à ce jour ni programme,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
écosse

À la Une Les pharmaciens britanniques face au Brexit Abonné

Les conséquences pour le système de santé d'un « Brexit sans accord » inquiètent les pharmaciens britanniques. À l'approche de la date fatidique du 29 mars, ils se préparent aux éventuelles ruptures de stock qui pourraient survenir dans les semaines suivant le Brexit. Commenter

Partenaires