Communication : les groupements veulent de nouveaux outils

Communication : les groupements veulent de nouveaux outils

Mélanie Maziere
| 14.06.2016
  • Communication

C'est « une question de survie », lance la chambre syndicale des groupements et enseignes de pharmacie Federgy. Le pharmacien doit pouvoir « faire savoir ce qu'il fait (missions d'accompagnement et de prévention, services) et ce qui le différencie de ses concurrents (parapharmacies, grande distribution…) ». C'est pourquoi Federgy réclame « flyers, cadeaux, cartes de fidélité, animation et modes de paiement », autant d'outils de communication qui doivent «...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
tire-lait

À la Une DM : prix écrasés, pharmaciens étranglés Abonné

En diminuant de 37 % les tarifs des tire-lait, l'assurance-maladie porte un nouveau coup aux dispositifs médicaux en pharmacie. Paradoxal, car cette mesure met en jeu la rentabilité de cette activité officinale à l'heure où les pharmaciens sont invités à accompagner le virage ambulatoire de la médecine de demain. 3

Partenaires