Une stratégie industrielle qui fait débat - Les marques ombrelles accusées de semer la confusion

Une stratégie industrielle qui fait débatLes marques ombrelles accusées de semer la confusion

22.02.2016

En usant de la notoriété d’un médicament pour implanter sous le même nom des dispositifs médicaux, les fabricants gommeraient les limites entre la pharmacie et les autres canaux de distribution.

  • Une marque ne doit pas être trompeuse, rappelle  l’Agence du médicament, qui annonce des contrôles

La sentence est tombée. Le 5 février, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a prononcé la suspension de la fabrication et de la mise sur le marché d’un dispositif médical et de deux cosmétiques. Motif ? Leur teneur en huiles essentielles n’est pas compatible avec leurs statuts, ces trois produits relèvent de la réglementation sur le médicament. Cette décision emblématique pourrait créer un précédent sur un marché qui entretient de plus en plus le...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Gilets jaunes

Gilets jaunes : les professionnels de santé réclament la liberté de circuler

En prévision d'un acte IV de la mobilisation des Gilets jaunes pour le samedi 8 décembre dans toute la France, les professionnels de santé rappellent que ni leurs déplacements au chevet des patients, ni l’accès à leur cabinet,... 1

Partenaires