À la une - Le crowdfunding investit la santé

À la uneLe crowdfunding investit la santé

05.11.2015

Depuis un an, patients et professionnels de santé peuvent financer des projets de santé via le circuit de financement le plus court qui soit : le crowdfunding, ou financement participatif. Né comme BlaBlaCar ou Airbnb dans la mouvance de l’économie collaborative, il donne à chacun l’opportunité d’agir sur l’émergence de diagnostics et de dispositifs médicaux innovants, ou encore de nouvelles molécules.

  • Développer des médicaments grâce à des plateformes de financement participatif
  • Développer des médicaments grâce à des plateformes de financement participatives

Ni business angels, ni financiers, les patients, leur entourage et les professionnels de santé peuvent désormais spéculer sur le développement du médicament qui changera leur vie. Depuis un an, une réglementation autorise en effet le financement participatif. Cet investissement dans l’économie réelle permet aux particuliers d’abonder dans une levée de fonds émise par une entreprise pour financer le développement d’un produit.

L’idée n’est pas nouvelle. Elle reprend le mode de la...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
À la Une - Méga pharmacies : à la conquête de l’espace-0

À la Une Méga pharmacies : à la conquête de l’espace Abonné

Devenues des grandes surfaces de parapharmacie, les pharmacies de grandes superficies n'en défendent pas moins le cœur de métier du professionnel de santé. Une stratégie qui n'est cependant pas sans risque pour le réseau. 3

Partenaires