Suède : le conseil au patient, victime de la libéralisation du marché

Suède : le conseil au patient, victime de la libéralisation du marché

Marie Bonte
| 25.02.2015
  • Suède : le conseil au patient, victime de la libéralisation du marché-1

Six ans après le mouvement de dérégulation qui avait vu passer le nombre de pharmacies de 925 à 1350, le marché suédois de la pharmacie subit de plein fouet une crise de confiance de ses salariés. Qu’ils soient employés d’une chaîne internationale, nationale ou d’une officine individuelle, ces pharmaciens et préparateurs, interrogés dans le cadre d’une étude menée par les universités d’Uppsala et de Copenhague, sont 45 % à déclarer avoir désormais moins de temps qu’avant 2009 pour la...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
formation

DPC : 88 % des titulaires se sont formés sur 3 ans

Plus de 24 000 titulaires ont effectué au moins une formation validant pour le DPC sur la période triennale 2017-2019. L’heure du bilan du développement professionnel continu (DPC) a sonné, en cette fin de période triennale... Commenter

Partenaires