Affichage des prix : de nouvelles règles

Affichage des prix : de nouvelles règles

Charlotte Demarti
| 05.02.2015
  • Affichage des prix : de nouvelles règles-1

Un arrêté relatif à l’information du consommateur sur le prix des médicaments dans les officines a été publié au Journal Officiel. Il concerne les pharmacies classiques, les pharmacies mutualistes, minières et les PUI délivrant des médicaments au public, mais pas la vente en ligne de médicaments qui dispose de son propre règlement.

Dès maintenant, les modalités d’affichage des prix des médicaments non remboursables sont modifiées. À partir d’aujourd’hui, les pharmaciens doivent...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 14 Commentaires
 
FREDERIQUE N Pharmacien 10.02.2015 à 22h39

« J' en ai sérieusement marre là. Mais pendant combien de temps va t'on se laisser prendre pour des imbéciles ?
Nous voilà à passer notre temps à coller des étiquettes sur des boites. C'est une blagu Lire la suite

Répondre
 
Marion C Pharmacien 08.02.2015 à 10h30

« C'est inadmissible ! Pourquoi faire supprimer les vignettes pour obliger les larbins comme dit mon confrère à mettre des étiquettes. On ne peut Pas nous demander de faire passer des entretiens aux Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 06.02.2015 à 18h52

« Les étiquettes , on les a supprimées avec l'accord du syndicat que vous savez ! Ce n'est pas pour les remettre en occupant du personnel extrêmement qualifié pour autre chose . Les clients ont assez Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 06.02.2015 à 15h26

Vu le nombre de produits vendus l'étiquetage est impossible ( à moins de ne faire que ça sans s'occuper des conseils aux patients ) . L'étiquetage et le catalogue sont impossibles à tenir en raison Lire la suite

Répondre
 
YVES M Pharmacien 06.02.2015 à 11h25

vive les pharmaciens larbins

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.