Une étude révèle les failles des pharmacies en ligne - Plus de 70 % des sites exposés à une cyberattaque

Une étude révèle les failles des pharmacies en lignePlus de 70 % des sites exposés à une cyberattaque

15.12.2014

Injection, virus, contamination, les hackers parlent le langage de la pharmacie. Mais ils sont surtout aux portes de l’officine, prêts à exploiter les failles des systèmes de sécurité informatiques des sites de vente en ligne de médicaments. C’est ce que révèle une enquête du site spécialisé Zatazmag, qui lance l’alerte.

  • L’officine est devenue la cible des pirates du Web

L’OFFICINE virtuelle est une proie facile pour les pirates. Zatazmag, un site spécialisé dans la sécurité informatique, livre une à une les preuves de la vulnérabilité des pharmacies en ligne. Car, se croyant bien protégés parce qu’agréés par l’Ordre et l’agence régionale de santé (ARS), de nombreux pharmaciens ignorent que le système de protection de leur site présente des faiblesses inquiétantes. Et exposent l’officine à des dégâts conséquents.

La sécurité des 203 sites...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Conseil d'Etat

Communication : le Conseil d’État desserre l'étau

Dans une étude rendue publique hier, le Conseil d’État préconise la suppression de l'interdiction de la publicité pour les professionnels de santé, y compris pour les pharmaciens, du code de la Santé publique. Il se déclare même... 1

Partenaires