USAGE DES DONNÉES DE SANTÉ SUR LE WEB - Les internautes entre confiance et méfiance

USAGE DES DONNÉES DE SANTÉ SUR LE WEBLes internautes entre confiance et méfiance

Hakim Remili
| 08.09.2014

Souvent exclus des débats agitant les milieux de la santé, les patients internautes ont eu l’occasion de s’exprimer au cours d’une enquête* menée sur l’usage fait de leurs données de santé laissées sur la Toile.

  • Le public manifeste une forte défiance vis-à-vis du privé

LES DONNÉES de santé qui circulent sur Internet constituent une mine d’informations, notamment pour tout ce qui concerne la sécurité sanitaire et l’épidémiologie. Mais « l’open data » qui circule ainsi intéresse également des acteurs qui peuvent en faire un usage contraire à l’intérêt des internautes. Le débat est vif actuellement entre les tenants de la liberté d’utiliser (les laboratoires, les assurances etc…) et ceux qui privilégient la sécurité des données (la CNIL notamment). Un...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
anpr

À la Une Réforme des retraites : faut-il s'inquiéter ? Abonné

Le projet de loi de la réforme des retraites a été présenté vendredi au Conseil des ministres. Il devrait être étudié le 3 février en commission à l’Assemblée nationale, pour être présenté au vote des députés le 17 février, puis enfin à celui des sénateurs. La réforme devrait être adoptée, en tout état de cause, avant l’été. Cette accélération du calendrier inquiète la profession, et tout... Commenter

Partenaires