Concurrence exacerbée sur l’OTC - Les ventes par correspondance explosent en Autriche

Concurrence exacerbée sur l’OTCLes ventes par correspondance explosent en Autriche

10.12.2012

Après avoir été longtemps épargnés par la concurrence des pharmacies virtuelles, les pharmaciens autrichiens les voient maintenant déferler sur le marché des OTC, mais ils n’ont aucun moyen de réagir contre ces officines, qui sont toutes basées dans des pays voisins.

LES VENTES de médicaments par correspondance sont formellement interdites en Autriche, ce qui empêche donc tout pharmacien de se livrer à cette activité dans le pays. En revanche, le droit européen dispose qu’il n’est pas interdit à une pharmacie d’un pays membre de vendre des OTC dans un autre pays. Seule condition : les OTC vendus depuis l’étranger doivent être autorisés dans le pays où ils sont achetés. Les ventes de prescriptions restent, elles, interdites. Plusieurs pharmacies...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Conseil d'Etat

Communication : le Conseil d’État desserre l'étau

Dans une étude rendue publique hier, le Conseil d’État préconise la suppression de l'interdiction de la publicité pour les professionnels de santé, y compris pour les pharmaciens, du code de la Santé publique. Il se déclare même... 1

Partenaires