Vente de médicaments sur Internet - Doc Morris passe sous pavillon suisse

Vente de médicaments sur InternetDoc Morris passe sous pavillon suisse

05.11.2012

Cinq ans après l’avoir payée 200 millions d’euros, le grossiste allemand Celesio a finalement revendu la pharmacie virtuelle Doc Morris à une pharmacie virtuelle suisse, Zur Rose, pour 25 millions d’Euros, soit à peine 12,5 % de son prix d’origine. Au-delà de cette vente, Doc Morris s’est soldé par un désastre pour Celesio… et la descente aux enfers des pharmacies virtuelles allemandes ne fait peut-être que commencer.

EN PAYANT une fortune pour acheter Doc Morris en 2007, l’ancien P-DG de Celesio, Fritz Oesterle, espérait en faire le point de départ de la première grande chaîne de pharmacies européenne, et tablait alors sur une libéralisation totale de ce secteur. Malheureusement pour lui - et heureusement pour les pharmaciens indépendants de toute l’Europe -, la Cour de Justice européenne rejetait, en mai 2009, les plaintes déposées par Celesio contre l’Italie, « coupable » à ses yeux de maintenir une...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires