HUMEUR - Le bouchon un peu loin

HUMEURLe bouchon un peu loin

11.10.2012

Une juge, Marie-Odile Bertella-Geffroy, a convoqué Martine Aubry au sujet du dossier de l’amiante parce que la maire de Lille était directrice des relations du travail entre 1984 et 1987 (il y a un quart de siècle !) Cette initiative apparaîtra, même à ceux qui vénèrent l’État de droit, comme une palinodie bureaucratique. Certes, il suffisait de donner à la juge les moyens susceptibles d’accélérer l’enquête, et les pouvoirs publics, sans doute peu désireux de contribuer à l’émergence de...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
graphique

À la Une Réforme des retraites : touchez pas à la « capi » Abonné

Depuis l’annonce de compromis par le Premier ministre, le 11 janvier, les représentants de la profession travaillent d’arrache-pied pour présenter des propositions qui éviteront une mainmise totale de l’État sur le système de retraite des pharmaciens. Et plus particulièrement sur la retraite complémentaire par capitalisation (CAPI), pilier essentiel des pensions de la profession. 4

Partenaires