Avalanche d’articles mettant en cause des spécialités - Les médicaments malades de la presse

Avalanche d’articles mettant en cause des spécialitésLes médicaments malades de la presse

06.10.2011

Depuis quelque temps, le médicament s’invite régulièrement à la « Une » des journaux grand public, le plus souvent pour y être dénigré. Une omniprésence médiatique liée à la dramatique affaire du Mediator, qui semble avoir jeté le trouble sur la pharmacopée tout entière.

  • Les médicaments malades de la presse - 1

LES DÉPUTÉS viennent d’adopter le projet de loi sur le renforcement de la sécurité sanitaire du médicament, dont l’objectif est de réformer le contrôle des spécialités en France. Un an après l’éclatement de l’affaire du Mediator, le gouvernement entendait bien renforcer la surveillance des produits de santé dans l’Hexagone. Le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, ne cesse d’ailleurs de le répéter, il doit y avoir « un avant et un après Mediator ». Plus grande transparence dans les liens...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires