Une proposition de loi au Sénat - Vers un retour des herboristes ?

Une proposition de loi au SénatVers un retour des herboristes ?

18.07.2011

Le groupe socialiste du Sénat a déposé une proposition de loi visant à rétablir la profession d’herboriste. Objectif : mieux protéger les consommateurs en encadrant les ventes de plantes médicinales.

SUPPRIMÉE EN 1941, sous le Maréchal Pétain, la profession d’herboriste n’a jamais été recréée. Les herboristes peuvent exercer leur métier à vie, mais ceux qui restent sont âgés et la profession risque de disparaître. Constatant que « les plantes médicinales connaissent actuellement un regain d’intérêt », les sénateurs socialistes notent cependant que « le cadre législatif est au pire absent, au mieux obsolète ».

En effet, actuellement la vente de plantes médicinales est autorisée...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
OTC

À la Une L'automédication à la recherche d'un second souffle Abonné

Marché en berne, définition floue, voire négative, défiance des usagers, concurrence de produits sans AMM et hors monopole : l'automédication semble en mauvaise posture. Pourtant, des nouvelles stratégies industrielles et commerciales laissent espérer un sursaut à ce segment qui doit encore trouver sa place dans le parcours de soins. 2

Partenaires